Lasse de n’être qu’un point
Au milieu de cette immensité
Lasse de n’appartenir à rien
Sinon à l’obscurité

Le soleil montre son nez
Mais le mien est enfermé
Derrière ces persiennes baissées
Où mon devoir est de travailler

Je suis lasse dans mon intimité
Lasse de n’avoir rien à donner
L’amour est un bien si compliqué
Qu’au futur ne peut se conjuguer

Je suis lasse de cette société
Qui oublie qu’elle est humanité
Qui ne pense qu’à son unité
Et fait fit de solidarité

Je suis lasse mais ne vous méprenez pas
Je n’en suis point à songer au trépas
Juste un peu déboussolée
Des problèmes que je ne peux surmonter

 

Véro 09/03/11